Search

Les réseaux verts peuvent fournir de l'énergie propre à l'échelle exigée par le rapport du GIEC




Commentant le dernier rapport du GIEC, Nicholas Dunlop, Secrétaire-Général du Parlement du Climat, a déclaré :


"Le rapport du GIEC publié aujourd'hui souligne qu'il est absolument urgent de mettre fin à la dépendance de l'humanité aux combustibles fossiles. L'un des messages qui ressort clairement est la nécessité d'accélérer massivement le déploiement de l'énergie solaire, de l'énergie éolienne et des autres sources d'énergie renouvelables dans toutes les régions du monde.


L'initiative Green Grids des réseaux verts, inaugurée au sommet de Glasgow par les premiers ministres de l'Inde et du Royaume-Uni et à présent approuvée par 92 gouvernements, illustre comment nous pouvons y parvenir. Il existe des ressources solaires presque infinies dans les déserts du monde et de vastes ressources éoliennes dans des endroits comme la mer du Nord. Si nous construisons des autoroutes de l'énergie propre reliant ces lieux à nos villes et à nos usines, et reliant les différents fuseaux horaires afin d'allonger le temps d'ensoleillement pour tout le monde, nous pouvons générer plus qu'assez d'énergie propre pour alimenter l'ensemble de l'économie mondiale. C'est l'idée exprimée par la célèbre phrase du Premier ministre Modi, 'One Sun One World One Grid - Un soleil, un monde, un réseau'. Comme l'ont dit ces dirigeants à Glasgow, le soleil fait parvenir à la terre suffisamment d'énergie en une heure pour alimenter le monde pendant une année entière.


Au moment où l'Europe cherche de toute urgence à diversifier ses sources d'énergie, ceci doit faire partie de la solution. Les ressources à petite échelle, comme l'énergie solaire captée sur les toits des bâtiments et des maisons, doivent être combinées à de grandes centrales solaires dans les déserts et à d'immenses parcs éoliens. Des entreprises comme SunCable et Xlinks montrent déjà la voie. SunCable a déjà obtenu l'accord des gouvernements de Singapour, d'Indonésie et d'Australie pour acheminer de grandes quantités d'énergie solaire du désert australien vers Singapour par le biais de câbles sous-marins. Xlinks propose une connexion similaire pour acheminer des gigawatts d'énergie solaire et éolienne du désert marocain vers la Grande-Bretagne. Les gouvernements devraient encourager activement de nombreux autres projets de ce type.


Si nous agissons rapidement, il est peut-être encore temps de ne pas dépasser le budget carbone mondial permettant d'éviter les pires effets du réchauffement climatique. Selon les normes du discours scientifique, les scientifiques du GIEC nous exhortent à changer de cap immédiatement, si nous ne voulons pas que ces conséquences nous écrasent tel un train de marchandises."


Le Parlement climatique est un réseau international trans-partisan de parlementaires, qui a été le premier à concevoir l'initiative Green Grids. Vous trouverez de plus amples informations sur www.greengrids.world.